samedi 15 septembre 2007

The lounge : the place to be !


En préambule et pour expliquer le silence des écritures de ces derniers jours, il faut savoir qu'à Tanger les lieux changent, naissent, meurent plus vite qu'il ne faut pour écrire un commentaire...

Alors le Lounge... Ouvert il y a quelques mois, il jouxte le restaurant le Relais de Paris dans le complexe du Dawliz. Il jouxte tellement qu'ils ont une porte commune et qu'on peut passer de l'un à l'autre sans montrer patte blanche, et que parfois le Lounge est appelé le relais Lounge. Comme quoi même aux sujets des lieux de sortie, les amalgames sont faciles !
Le Lounge est tenu par une française, frêle mais dynamique ! La décoration est travaillée style cosi et branché. Grands fauteuils et petits canapés confortables, tables basses et jolies lampes. Les couleurs sont chaudes (rouge, violet) et l'ambiance tamisée. Petit détail de plus pour moi : j'ai personnellement joué au théâtre avec la décoratrice qui selon elle, et pour me faire mousser, je devrais persévérer car j'ai "quelque chose". Reste à trouver ce que c'est...
Encore deux petits plus pour moi :
- le DJ habite mon immeuble et ne me reconnaît jamais. un type qui vit avec une princesse défraichie et qui se fait appeler prince aussi (sur leur porte d'appartement en tout cas)
- la nouvelle commerciale - chargée de clientèle Khadija est une amie
Mais parlons du bar. Les prix sont plutôt élevés, les serveurs un peu perdus dans cette foule d'expatriés et de marocains fortunés , l'ambiance est bonne mais plutôt calme et assise. Pourtant des groupes de toute sorte viennent jouer devant cette foule du samedi soir. Mais peu de gens en profitent pour danser. Heureusement qu'on est là je vous le dis.
"The place to be" c'est leur pub, et l'endroit est branché à souhait, avec tous les gens qui veulent paraître branchés. Mais vers 4h du mat, quand le DJ décide que la fête est finie alors qu'on est encore 4 debouts à danser, la patronne elle-même vient relancer la musique car "ils ont le droit de continuer quand même".
A l'arrière à côtés des chiottes, belle vue sur la baie de Tanger, dommage que ce soit à l'arrière.
On peut acheter sa bouteille et ne pas la finir. On la place alors dans une sorte de coffre en bois fermé à clef derrière le bar. On vous remet un double et la prochaine fois votre bouteille vous attend !
Pour un bon début de soirée donc, avec de l'argent tout de même !
Ce soir je teste le restau qui jouxte !

Lieu : Complexe Dawliz derrière le consulat. Au centre donc
Class : High class
Prix d'une bière : 25 dhs minimum
Pour les filles : pas de problèmes, bien fréquenté par la jeunesse friquée
Intérêt : pour un cadre propre et joli, une ambiance chaleureuse, un bel endroit

3 commentaires:

Anonyme a dit…

On a l'impression qu il n'y a que de la bouf degeu dans ton coin. Je pensai ke ca nous etait reservé.. Jakarta team, Mr J.

Anonyme a dit…

Hé ben non apparemment...
Mais bon dans le coin mieux vaut manger chez l'habitant ! Enfin il est vrai que les bars/boites sont pas les meilleurs endroits pour manger. Thc

Cedric a dit…

Cher Oncle Thc, Ravi de tjs lire ta prose. Si en plus tu rajoutes les photos, alors là, moi je succombe ! - CR